Comportement à risque respiratoire, prévalence et déterminants de l’obstruction bronchique chez les charbonniers de Kinshasa

Auteurs

  • Pierre Olenga Vuvu Lofuta ULB, Labo de réadaptation et physiologie cardio-respiratoire /CUK, Unité de Revalidation respiratoire
  • Augustin Rudahaba Buhendwa CUK, Unité de Revalidation respiratoire
  • Honoré Bikuku Nkakudulu CUK, Unité de Revalidation respiratoire
  • Claude Kabundi Cilumba CUK, Unité de Revalidation respiratoire
  • Augustin Mboko Kipula CUK, Unité de Revalidation respiratoire
  • Jean-Marie Ntumba Kayembe CUK, Service de Pneumologie

DOI :

https://doi.org/10.4314/aam.v14i4.4%20

Mots-clés :

Charbonniers, DEP, déterminants, obstruction bronchique, Afrique

Résumé

Contexte et objectifs. Les charbonniers sont exposés aux polluants respiratoires. Ils constituent un groupe d’artisans à risque de développer les atteintes fonctionnelles des voies aériennes. L’objectif était de déterminer la prévalence de l’obstruction bronchique au stade asymptomatique (OB) et ses facteurs de risque chez les charbonniers de Kinshasa. Méthodes. Etude transversale analytique, conduite à Kinshasa entre juin 2017 et juin 2018 auprès de 170 charbonniers (91 transporteurs-convoyeurs et 79 vendeuses). Les variables d’intérêt étaient : les antécédents personnels, les paramètres anthropométriques et le débit expiratoire de pointe (DEP). Ce dernier a permis de dépister l’OB, dont les déterminants ont été recherchés par régression logistique multiple et l’Odd-ratio ajusté au seuil de p≤0.05. Résultats. La moyenne d’âge était de 38.3±13.65 ans, le sex-ratio de 1.2 (H>F). La quasi-totalité des charbonniers n’utilisaient aucun moyen de protection respiratoire (92.4%), 26.5% étaient fumeurs, en majorité des hommes (p<0.001). La moyenne d’ancienneté en tant que charbonnier était de 8.1±3.5 ans. Leur DEP moyen était très bas : 316.0±89.5L/min par rapport à la valeur prédite : 542.4±81.3L/min (p<0.001). Les moins expérimentés, les maigres, ceux de grande taille et les non-fumeurs avaient des meilleures DEP. La prévalence de l’OB était de 74.1% ; ses facteurs de risque étaient : le tabagisme ≥15 PA (OR : 4.667), être vendeuse (OR : 1.837), l’ancienneté dans l’activité ≥5 ans (OR : 5.347) et la taille <160 cm (OR : 4.286). Conclusion. La prévalence de l’OB est très élevée chez les charbonniers, influencée essentiellement par le type d’activité, l’ancienneté et le tabagisme. Une implémentation des mesures préventives dans la pratique de métier de charbonnier s’avère nécessaire.

Reçu le 24 février 2021

Accepté le 18 juin 2021

Téléchargements

Publiée

28.09.2021

Comment citer

Olenga Vuvu Lofuta, P. ., Rudahaba Buhendwa, A. ., Bikuku Nkakudulu, H., Kabundi Cilumba, C., Mboko Kipula, A., & Ntumba Kayembe, J.-M. (2021). Comportement à risque respiratoire, prévalence et déterminants de l’obstruction bronchique chez les charbonniers de Kinshasa. Annales Africaines De Médecine, 14(4). https://doi.org/10.4314/aam.v14i4.4

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice