Genu valgum bilatéral pathologique dans un contexte d’hyperparathyroïdie secondaire à une maladie rénale chronique

Auteurs

  • Samuel Delma Service de médecine et de spécialités médicales, Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo, Ouagadougou, Burkina Faso / Service de néphrologie, Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouedraogo, Ouagadougou, Burkina Faso
  • Gilbert P. Bonkoungou Service de chirurgie et de spécialités chirurgicales, Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo, Ouagadougou, Burkina Faso
  • Julien T Savadogo Service de chirurgie et de spécialités chirurgicales, Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo, Ouagadougou, Burkina Faso
  • Alfred R. Ouedraogo Service d’histologie embryologie cytogénétique et biologie de la reproduction, CHU de Bogodogo, Ouagadougou, Burkina Faso
  • Gérard Coulibaly Service de néphrologie, Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouedraogo, Ouagadougou, Burkina Faso

DOI :

https://doi.org/10.4314/aam.v14i4.11

Mots-clés :

Genu Valgum, Hyperparathyroïdie, Maladie rénale chronique, Hémodialyse

Résumé

Les troubles minéralo-osseux sont fréquents chez les patients atteints de maladie rénale chronique et tout particulièrement chez les patients hémodialysés. Nous rapportons le cas d’un patient de 21 ans, hémodialysé chronique depuis 5 ans pour maladie rénale stade 5. Sa néphropathie initiale est indéterminée. Il présente depuis 3 ans un genu valgum d’aggravation progressive avec une distance inter-malléolaire à 10 cm. La radiographie standard des membres inférieurs a montré une déminéralisation osseuse. Il n’y avait pas de calcifications sur les trajets vasculaires. L’échographie doppler cardiaque et celle des troncs supra-aortiques ont montré des calcifications valvulaires et vasculaires. Le bilan biologique a retrouvé une hyperparathyroïdie secondaire avec une parathormone intacte à 910 pg/mL. Une para-thyroïdectomie subtotale a été réalisée en janvier 2019 avec une évolution favorable. L’examen anatomopathologique a montré une hyperplasie glandulaire. Une prise en charge orthopédique pourra être envisagée afin de corriger la déformation. Il s’agit d’un cas rare de déformation ostéo-articulaire tardive en lien avec une hyperparathyroïdie secondaire à la maladie rénale. La prise en charge étiologique a été réalisée après l’installation de la déformation. D’où l’intérêt de recourir à une prise en charge préemptive et d’un diagnostic précoce des patients présentant une maladie rénale chronique.

Reçu le 29 avril 2021

Accepté le 18 juin 2021

Téléchargements

Publiée

28.09.2021

Comment citer

Delma, S., Bonkoungou, G. P. ., Savadogo, J. T. ., Ouedraogo, A. R. ., & Coulibaly, G. . (2021). Genu valgum bilatéral pathologique dans un contexte d’hyperparathyroïdie secondaire à une maladie rénale chronique . Annales Africaines De Médecine, 14(4). https://doi.org/10.4314/aam.v14i4.11