Santé des adolescents vivant dans les pays d’Afrique subsaharienne

Auteurs

  • Wivine Kalanga Mabika

DOI :

https://doi.org/10.4314/aamed.v15i1.1

Résumé

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les chances de survie des adolescents sont très variées au
travers le monde. Comparée en Amérique du Nord et en Europe, la probabilité qu’un enfant de 10 ans meure
avant l’âge de 24 ans est six fois plus élevée en Afrique subsaharienne (1). Cette situation met en lumière les
disparités et les inégalités qui existent en matière d’accès aux prestations de santé, d’opportunités économiques et
de protection des droits fondamentaux de la personne humaine (2).
L’Afrique qui est le continent qui compte un plus grand nombre de jeunes au monde, elle a l’obligation de garantir
un avenir meilleur à sa jeunesse par le fait qu’elle constitue le moteur de développement futur et la génération des
dirigeants, travailleurs, parents, etc.
Les principaux problèmes de santé rencontrés chez les adolescents sont les traumatismes (surtout les accidents de
la route), la violence, la santé mentale (dépression), la consommation d’alcool et de drogues (cannabis et autres
substances psychoactives), la dénutrition et obésité, l’infection à VIH/SIDA et autres maladies infectieuses ainsi
que les grossesses et accouchements précoces (3). Dans le cadre de cet éditorial du volume des Annales Africaines
de Médecine, l’accent est surtout mis sur les comportements sexuels des adolescents avec son corollaire, le risque
et conséquences de la grossesse chez ces jeunes mères. A cet égard, une étude sénégalaise publiée dans ce volume
a montré une prépondérance de la prématurité, de l’hypotrophie, l’asphyxie périnatale et de l’infection chez les
nouveau-nés d’une part, et d’autre part de l’hypertension et de l’éclampsie chez leurs mères adolescentes. Les
adolescents sont connus sexuellement actifs et cela de manière précoce, cette situation les expose également à
contracter les infections sexuellement transmissibles (IST/VIH). La pandémie du VIH/SIDA dont l’épicentre se
trouve en Afrique est un véritable fléau, désastre humain, social et économique dont les conséquences, pour les
individus, les collectivités et les pays, sont incalculables (2).
Cette jeunesse passe par une période de transition vers l’âge adulte, l’adolescence (4-5), période pendant laquelle,
l’individu construit ses attitudes, valeurs et normes comportementales pouvant orienter son avenir (6).
L’adolescence est aussi une période de toutes les occasions (rencontres) susceptibles d’exposer l’adolescent à
plusieurs fléaux qui le conduisent à adopter, pour la plupart des cas, des comportements peu muris et souvent à
risque en provenance des influences positives et négatives de la société (5), de la pression des pairs et aussi de la
tentation à l’expérimentation (6-7).
Ainsi, plusieurs facteurs influencent les comportements sexuels des adolescents et trois approches principales
l’expliquent à savoir : l’approche socioculturelle au travers de laquelle les déterminants des comportements
sexuels à risque sont certaines croyances et normes ethniques, religieuses, le milieu de résidence, le niveau
d’instruction, etc., (8) ; l’ approche économique qui met en exergue les conditions de vie des ménages dans
lesquels les adolescents grandissent (3) ; l’approche institutionnelle qui insiste sur les lois et les programmes
concernant les jeunes (9).
A ces trois approches s’ajoute l’approche psychologique basée sur la dimension individuelle, illustrée par l’idée
d’une liberté de choix, d’une citoyenneté sexuelle induisant certains facteurs comme la curiosité, l’envie de
ressembler aux amis, la recherche du futur partenaire (époux, épouse), la pression des pairs, la perception de la
gravité de la maladie, la perception de sa propre vulnérabilité (9).
De ce qui précède, la campagne sociale doit être utilisée afin d’informer, de sensibiliser ou de modifier des
comportements préjudiciables (8) et devra être mise à profit pour plusieurs causes à savoir : l’environnement, la
démocratie, la santé ou la sécurité. Ces jeunes ont besoin d’une éducation sexuelle complète qui englobe les
aspects cognitifs, émotionnels, physiques et sociaux (3). Ainsi, le marketing social cherche à modifier non
seulement le comportement de l’individu mais aussi celui des groupes, d’organisations ou des sociétés toutes
entières et a donc une portée aux niveaux micro (individu), méso (groupe) et macrosocial (société). Pour pallier à
cette situation accablante de la persistance des comportements sexuels à risque des adolescents, l’’identification
des déterminants des comportements sexuels à risque a conduit à la conception du modèle de marketing social
nommé : Programme de prévention des IST et VIH/SIDA par les pairs, en sigle « 3XP » pour pallier à ces
comportements sexuels à risque chez les adolescents.

Références
1. Groupe interorganisations des Nations Unies pour l’estimation de la mortalité juvénile. Levels and Trends in
Child Mortality: Report 2020. Available on https://www.unicef.org/reports/levels-and-trends-child-mortalityreport-2020.

2.

Organisation mondiale de la Santé (OMS). Rapport sur la santé dans le monde : 2003 : Façonner l’avenir.
3. Organisation mondiale de la Santé (OMS). Santé des adolescents des jeunes adultes. Disponible sur
https://www.who.int/f/news-room/detail/adolescents-health-risks and solutions. Consulté le 4 juin 2021.
4. United Nations Programme of HIV/AIDS (UNAIDS) Report on the global AIDS epidemic.
http://www.unaids.org/sites/default/files/media_asset/jc1510_2008globalreport_en_0.pdf, 2008 consulté le
30/06/2016
5. Bankole A, Biddlecom A, Gueilla G, Singh S, Zulu E. Sexual behavior, Knowledge and information sources
of very young adolescent in four sub-Saharan African countries. Afr J Reprod Health 2007; 11 (3): 28-43.
6. Yakam JC. Santé reproductive des adolescents en Afrique : pour une approche globale. Natures Sciences
Sociétés 2009; 17 (1):18-28.
7. Sovran S. Understanding culture and HIV/AIDS in Sub-Saharan Africa. SAHARA J 2013; 10 (1): 32-41.
8. Gore TD, Bracken CC. Testing the theoretical design of a health risk message: reexamining the major tenets
of the extended parallel process model. Health Educ Behav 2005 ; 32 (1): 27-41.
9. Rwenge JRM. Comportements sexuels parmi les adolescents et jeunes en Afrique subsaharienne Francophone
et facteurs associés. Afr J Reprod Health 2013 ; 17 (1) : 49-66.

Anafrimed

Téléchargements

Publiée

24.12.2021

Comment citer

Kalanga Mabika, W. (2021). Santé des adolescents vivant dans les pays d’Afrique subsaharienne . Annales Africaines De Médecine, 15(1). https://doi.org/10.4314/aamed.v15i1.1