Épilepsie et natation en piscine privée dans les pays en voie de développement, une pratique à haut risque vital : une observation clinique

Auteurs

  • Serge Vivier Nga Nomo Chirurgie et spécialité, Institut supérieur de Technologie Médicale de Yaoundé
  • Christella Raissa Iroume Bifouna Chirurgie et spécialité, Université de Yaoundé, Cameroun
  • Aristide Gilles Kuitchet Njeumji Chirurgie et spécialité, Université de Ngaoundere, Cameroun
  • Dominique Djomo Tamchom Université de Buea, Buea, Cameroun
  • Gisèle Berline Chewa Chirurgie et spécialité, Université de Yaoundé, Cameroun
  • Samson Nkoumou Chirurgie et spécialité, Université catholique de l’Afrique centrale, Yaoundé, Cameroun

DOI :

https://doi.org/10.4314/aam.v15i1.15

Mots-clés :

épilepsie, natation, pays en voies de développement, piscine privée

Résumé

L’épilepsie est une affection chronique du cerveau qui touche toutes les tranches de la population dans le monde Selon l’organisation mondiale de la santé, 50 millions de personnes vivent actuellement avec l’épilepsie dans le monde, près de 80% de personnes souffrant d’épilepsie vivent dans les pays à revenu faible. Sa prise en charge demeure laborieuse en Afrique subsaharienne (ASS). Les activités sportives, parmi lesquelles la natation, seraient bénéfiques chez les adolescents épileptiques. Mais la pratique de ces activités n’est pas dénuée de risque vital, elle doit être régulée en fonction du contexte socio-économique, culturel et de l’environnement médical. Nous rapportons un cas de noyade chez une adolescente, épileptique depuis la tendre enfance et qui prend la dépakine en traitement de fond Elle a été victime de noyade en piscine privée, à la suite d’une crise d’épilepsie L’intérêt de cette présentation est de souligner la nécessité de formuler des recommandations adaptées à l’ASS au sujet de la pratique de certaines activités sportives à risque, comme la natation en piscine privée pour les adolescents épileptiques Le second objectif est de relever l’importance de la chaine de survie en cas de noyade, comme gage du pronostic vital.

Reçu le 29 mai 2021

Accepté le 30 septembre 2021

Téléchargements

Publiée

24.12.2021

Comment citer

Vivier Nga Nomo, S., Iroume Bifouna, C. R., Kuitchet Njeumji, A. G., Djomo Tamchom, D. ., Berline Chewa, G., & Nkoumou, S. . (2021). Épilepsie et natation en piscine privée dans les pays en voie de développement, une pratique à haut risque vital : une observation clinique. Annales Africaines De Médecine, 15(1). https://doi.org/10.4314/aam.v15i1.15